L'arbre qui cache la forêt

L’argent ou l’arbre qui cache la forêt

Et si l’argent n’était pas une fin en soi, mais juste un écran sur lequel on projette… presque tout. Alors on pourrait aller regarder derrière l’écran et comprendre notre monde.

Jugements et opinions

«C’est bizarre que tu écrives un livre sur l’argent, je ne savais pas si vénale».

– Sourire –

Parfois il me semble que tout mène à l’argent. On bute dessus, on le contourne, on l’ignore, on s’y noie. Il justifie tout, excuse tout.

L’argent n’est rien.

Pourtant, fondamentalement, l’argent n’est rien. Rien d’autre qu’un subterfuge créé pour éviter de s’échanger des kilos de brocolis contre des poulets vivants. Rien d’autre qu’une convention, sur laquelle les deux parties doivent tomber d’accord et le rester.

Fabriquer de la confiance

En tant que rédactrice, j’ai été amenée à écrire pour une entreprise qui «fabriquait» de l’argent. Ma cliente a d’emblée levé d’éventuels malentendus: «ici on fabrique de la confiance. Ce sont les États qui émettent la monnaie. Pour que les usagers l’adoptent, il faut qu’ils aient confiance dans la stabilité de leur État, c’est l’essentiel de notre travail».

Rien n’est acquis. Pour se faire confiance, il faut être deux.

Alors finalement, l’argent c’est quoi ?

Parfois j’entends «L’argent est une énergie». Pour moi, c’est juste la matérialisation de nos relations au monde.

À quel moment l’intermédiaire est-il devenu la finalité? À quel moment les banques nationales ont perdu l’exclusivité de la création de l’argent? Qui créée l’argent aujourd’hui et comment? J’ai beaucoup lu pour répondre à ce genre de questions et je me réjouis de partager mes trouvailles avec vous au détour d’une série de billets de blog intitulée « il était une fois ». Il était une fois l’argent. Il tétait une fois le prêt bancaire et la dématérialisation de la monnaieIl était une fois l’argent-dette. Il était une fois les intérêts. 

J’en ai tiré quelques leçons et surtout, j’ai eu envie d’utiliser ce levier thématique pour parler de ce que cache l’argent, de ce qui importe vraiment, ce que l’argent ne peut pas acheter.

Le bonheur, l’accomplissement, la santé, le partage, l’avenir et deux ou trois autres trucs finalement bien plus utiles.

Pour découvrir comment gérer votre argent pour ce qu’il est, lisez le livre « Blooming People, Manuel d’abondance à l’usage des jardiniers de la Vie. » 

Blooming companies vous accompagne pour gérer vos finances personnelles et vos projets entrepreneuriaux de manière durable en appliquant les principes de la permaculture. La permaculture est une méthodologie éthique de conception de systèmes inspirés de la nature.
> Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles.

Aucun commentaire
Poster un commentaire

 |