cindy beytrison-definir sa cible marketing-developper son activite

Définir sa cible pour développer son activité : le parcours de Cindy Beytrison

Issue du monde de la finance et exerçant en tant que comptable, Cindy Beytrison a concrétisé son rêve d’adolescente en 2016 : celui de proposer des soins esthétiques et de se consacrer au bien-être de ses clients.

En automne 2014, alors qu’elle est consultante financière pour une entreprise, Cindy décide d’intégrer une école d’esthétique lausannoise et de suivre les cours du soir. Son diplôme en poche, elle lance sans attendre Du temps pour soi et trouve un petit local ayant pignon sur rue, en parallèle de son activité salariée. Elle remarque alors assez rapidement qu’elle a une réelle préférence pour l’aromathérapie et la réalisation de massages.

Éprouvant des difficultés à développer son entreprise, Cindy choisit de rendre son local pour pratiquer à domicile. Elle continue à se former dans les soins, les massages ayurvédiques, l’aromathérapie et le yoga mais son activité ne décolle toujours pas. Ayant conscience qu’elle ne communique pas assez sur les prestations qu’elle propose, elle suit un coaching en communication. 

logo du temps pour soi-definir sa cible-developper son activite entrepreneuriale

La question de la viabilité de son entreprise se pose alors et Cindy est mise en relation avec Katell pour tenter de résoudre cette problématique. Après avoir découvert l’univers de Blooming Companies et fait le test des talents, Cindy décide de suivre un accompagnement individuel avec Katell en début d’année 2020. Cela l’amène notamment à définir sa cible et son offre plus précisément.

Manque de confiance et peur de communiquer : des blocages surmontables

cindy beytrison-definir sa cible-entrepreneuriat

Avant le lancement de son activité, Cindy a fait un plan d’affaires. Elle sait donc précisément combien de clients il lui faut par jour pour vivre de son entreprise. Toutefois, ces derniers ne viennent pas. Avec le recul, elle pense qu’elle n’avait pas assez confiance en son offre. Au début de son accompagnement avec Katell, Cindy craint d’ailleurs que son activité ne puisse pas prospérer.

Ce manque de confiance influe sur sa communication ainsi qu’un autre blocage de taille : elle a tout simplement peur de communiquer. 

Cette crainte est avant tout liée aux regards des autres ou plutôt à la perception qu’elle en a. Cindy redoute que ses amis issus du monde de la finance la dévalorisent et ne comprennent pas sa vie professionnelle à deux facettes. Après tout, même ses profs du degré secondaire lui déconseillaient de faire de l’esthétique, un choix qui, selon eux, aurait été du gâchis au vu de ses bonnes notes. Cindy a du mal à accepter qu’elle puisse à la fois avoir une activité de comptable, proposer des massages ayurvédiques et du yoga, mais surtout qu’elle est capable de réussir à mener ces deux activités à bien.

L’accompagnement individuel qu’elle suit avec Katell conduit Cindy à travailler sur une offre qui lui correspond et à définir sa cible marketing pour finalement proposer une page de vente. La jeune entrepreneure acquiert ainsi de nombreuses notions marketing et découvre les tunnels de vente, l’emailing ou encore les pages de capture, des outils qui, elle en est convaincue, vont lui être utiles sur le moyen et long terme pour développer son entreprise. Grâce aux différents coachings qu’elle a suivis, Cindy a plus de facilité aujourd’hui à évoquer son activité d’indépendante dans les soins et massages ayurvédiques, notamment quand elle échange avec des personnes qu’elle sent ouvertes d’esprit.

Définir sa cible et son offre pour susciter l’attention de ses prospects

Cindy le reconnaît aujourd’hui : elle a mis en place un modèle d’affaires trop vague pour réellement susciter l’attention de ses clients potentiels. Elle propose ainsi des séances de massage ayurvédique dans un but de détente et de bien-être mais sans clairement définir sa cible.

Katell lui a donc proposé de faire un brainstorming sur l’offre qu’elle aimerait développer et sur les personnes avec qui elle souhaiterait travailler. De cet exercice ressortent trois catégories de clientes-cibles : les femmes sportives, les personnes préparant un brevet ou un diplôme fédéral et les entrepreneures. Cindy voudrait donc en somme proposer ses prestations aux femmes actives.

Après avoir choisi de cibler la catégorie des femmes sportives, elle a dû définir ses personas, à savoir des personnages fictifs qui représentent par des détails concrets ses clientes idéales. Cindy s’est, par la suite, intéressée à la déclinaison de son offre. Elle décide alors d’accompagner les femmes sportives qui se préparent à un défi spécifique comme un trail, un marathon ou un semi-marathon (20 km de Lausanne, Cyclotour du Léman, course de Sierre-Zinal, etc.).

cindy beytrison-definir sa cible et son offre-modele d'affaires-

Son accompagnement se fera avant et après la course en question, par l’intermédiaire de massages doux, de postures de yoga et d’un mélange d’huiles essentielles, pour travailler en profondeur. Cindy a décliné ce pack en 3 offres, Orchidée, Jasmin et Lys, que Katell l’a aidée à affiner, notamment en ce qui concerne les tarifs.

La difficulté de fixer ses tarifs… et de s’y tenir !

Lorsque Cindy rencontre Katell, elle fait également face à un blocage d’ordre financier. La jeune entrepreneure a ainsi proposé de grosses réductions sur ses massages ayurvédiques, à hauteur de 50%, lors du lancement de son activité. C’est alors pour elle un sacrifice qu’elle fait dans le but de se faire connaître. Par la suite, cette tendance à baisser elle-même ses tarifs s’est néanmoins installée. Peinant à demander le prix qu’elle a fixé en échange de ses prestations, Cindy y applique souvent une réduction, et pourtant ses tarifs sont déjà bas. Il est donc devenu essentiel pour le bon développement de son activité que la jeune femme pratique les tarifs qu’elle a définis, faute de les ré-évaluer. Un travail a donc lieu avec Katell en ce sens et il finit par porter ses fruits.

Même si Cindy n’a pas fait évoluer sa grille tarifaire, elle ne ressent plus de problème aujourd’hui à demander ce qui lui est dû. Lorsqu’elle a pensé son offre à destination des femmes sportives, elle a cependant établi des prix plus justes, en accord avec la qualité de la prestation délivrée et du temps que cela lui demande. Cindy est indéniablement beaucoup plus à l’aise qu’avant pour fixer ses tarifs. Elle est convaincue par cette offre et ressent plus d’assurance et de confiance en son travail.

Très contente d’avoir mis au point sa page de vente, elle conseille l’accompagnement de Katell, individuel ou en groupe par l’intermédiaire de Let it Be, aux entrepreneur.e.s qui ont lancé leur activité depuis un certain temps et ont besoin de se recentrer pour la développer pleinement.

Blooming companies vous accompagne pour gérer vos finances personnelles et vos projets entrepreneuriaux de manière durable en appliquant les principes de la permaculture. La permaculture est une méthodologie éthique de conception de systèmes inspirés de la nature.
> Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles.

Aucun commentaire
Poster un commentaire

 |