Céline Marotte patrimoine historique permaculture

Interview de Céline Marotte, blogueuse conjuguant patrimoine historique et permaculture.

permaculture patrimoine historique

Céline est porteuse d’un beau projet dédié à la sauvegarde du patrimoine historique et naturel, inscrit dans le respect de l’homme et de la nature. Elle se confie sur son parcours et sur le programme Let it Be qu’elle a suivi récemment.

Pourrais-tu te présenter, nous parler de ton parcours et de ce que tu fais actuellement ?

Je m’appelle Céline, j’ai 41 ans, 4 enfants. Ingénieure, je profite de l’arrivée de mon 4ème pour prendre un congé parental et réfléchir à une activité professionnelle en lien avec la permaculture. J’ai découvert la permaculture il y a 5 ans suite à l’annonce de la maladie grave de mon 3ème enfant. Cet arrêt soudain dans notre vie bien huilée de cadres sup' a été un électrochoc, une prise de conscience sur ce que l’on fait subir à notre environnement et potentiellement l’impact que cela pouvait avoir sur nos vies.

Parallèlement à ce nouvel intérêt pour la permaculture et depuis toujours, j’aime les vieilles pierres. Elles sont les témoins de temps anciens et pour moi, cette mémoire est essentielle pour comprendre le présent et préparer le futur. Ainsi, j’ai eu l’idée de combiner les 2 : la permaculture et le patrimoine historique.

Suite à l’accompagnement avec Katell, j’ai lancé un blog qui valorise des lieux inspirants qui combinent la sauvegarde du patrimoine historique et naturel : www.patrimoine-perma-etc.fr

Comment es-tu entrée en contact avec Katell ?

Je suivais de loin Solène de Creators for good qui un jour a réalisé une interview de Katell. J’ai commencé par acheter son livre et j’ai fini par oser la contacter. De plus le test de personnalité me parle tellement que maintenant j’identifie les gens avec des noms d’insectes !

Dans quel état d’esprit étais-tu au début de l’accompagnement ? Quel(s) problème(s) ou blocage(s) rencontrais-tu ?

Je venais de finir un accompagnement personnalisé avec Katell quand elle m’a proposé de suivre le programme Let it be. J’ai été très flattée et du coup très enthousiaste avec l’impression que tout s’alignait.

Le principal problème que je rencontre est d’accepter d’avoir une casquette entrepreneure. J’en ai envie mais je ne m’y vois pas car mon caractère introverti me bloque pour aller à la rencontre des personnes. Je me soigne mais c’est encore des efforts à fournir et c’est encore un peu inconfortable. Néanmoins je ressens beaucoup de fierté quand je réussis à le faire.

"Ce programme nous laisse le temps de faire nos racines avant de réellement grandir ! "

En quoi la formation Let it Be t’a-t-elle aidée ?

L’interaction avec les autres membres du groupe est très enrichissante car on passe tous à peu près par les mêmes doutes et les mêmes chemins. La formation m’a permise aussi de structurer un peu plus le processus de transformation pour passer de salariée à entrepreneure à l’aide d’outils qui permettent de mettre sur papier des actions concrètes.

Quelques exemples d’outils :

La fiche des besoins : pour savoir ce qui finalement est essentiel pour nous et définir ce sur quoi on ne peut transiger.

patrimoine historique et permaculture

La fiche du persona : une notion complètement nouvelle pour moi qui a demandé un petit peu de temps de réflexion pour bien comprendre la nécessité de la faire. Une fois que l’on cerne notre client idéal, il est alors plus facile d’aller le rencontrer en utilisant les modes de communications appropriées. Dans mon cas, il s’agirait des propriétaires de patrimoine que j’aiderais pour qu’ils développent une facette permaculture de leur projet et / ou de lecteurs lambda qui cherchent des idées de visite de lieux inspirés par la permaculture. Bref c’est encore très flou mais avec le sentiment que le brouillard se lève quand même de plus en plus.

Enfin la fiche produit. Le prix est la plupart du temps source d’inquiétude, « est-ce que je ne vais pas vendre trop cher » ? etc. Le fait de construire sa fiche produit permet d’être très factuel et structuré, ce qui nous rassure et nous met à l’aise en tant qu’entrepreneure car on pourra plus facilement répondre en cas de contestation !

Qu’est-ce que tu as particulièrement apprécié dans ce programme ?

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce programme, ce sont les vidéos toutes plus rafraîchissantes les unes que les autres. Il n’y a pas de monotonie et on attend la prochaine vidéo avec gourmandise.

As-tu pu observer des résultats concrets sur ton activité ?

J’ai pris confiance en moi. Le fait de présenter le projet le rend concret, visible, on sort doucement de sa zone de confort en s’apercevant que finalement ça va, on peut avancer l’autre pied, et enchaîner ensuite sur un autre petit pas.

Comment te sens-tu au niveau émotionnel  aujourd’hui ? Où en es-tu ?

Je me sens enthousiaste et frustrée à la fois car j’ai plein d’outils à disposition que je ne travaille pas suffisamment par manque de temps compte tenu de mon organisation personnelle. En tout cas je continue de rencontrer tranquillement mes futurs potentiels clients et comme le dit Katell, un pas après l’autre doucement mais sûrement.

Est-ce que tu recommandes le programme Let it Be et à qui ? Aurais-tu des choses à dire aux personnes qui hésitent à suivre la formation ?

Le programme Let it be est la formation qui me convenait car il est plein de bon sens et sans pression. On est libre d’avancer à son rythme, de laisser mûrir le projet. Ce n’est pas du tout un programme scolaire avec des exercices à faire et à valider avant de passer à l’étape suivante. Ce programme nous laisse le temps de faire nos racines avant de réellement grandir !

Blooming companies vous accompagne pour gérer vos finances personnelles et vos projets entrepreneuriaux de manière durable en appliquant les principes de la permaculture. La permaculture est une méthodologie éthique de conception de systèmes inspirés de la nature.
> Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles.

Aucun commentaire
Poster un commentaire

 |