kintsugi - art therapie - accompagnement entrepreneurial

L’accompagnement entrepreneurial au service de l’art-thérapie

Véronique Mooser est art-thérapeute depuis plus de 15 ans. Diplômée d’un brevet fédéral, elle s’est spécialisée en art-thérapie intermédiale. Elle s’autorise donc à utiliser toutes les techniques créatives à sa disposition pour accompagner ses patients. L’une de ces techniques lui tient particulièrement à cœur : le kintsugi, un art japonais datant du XVe siècle.

Souhaitant bénéficier d’un accompagnement entrepreneurial pour arriver à entrer en contact avec ses patients, Véronique fait appel à Katell et décide de suivre le programme Let it Be.

kintsugi - art therapie - accompagnement entrepreneurial

Le kintsugi comme pratique thérapeutique

Le kintsugi consiste à réparer à l’or un objet en céramique.

La laque (urushi), directement obtenue à partir de la sève résineuse du laquier, sert de liant. Mélangée à de la terre ou de la farine, elle permet de recoller les parties cassées de l’objet. La «cicatrice » est ensuite nettoyée et rendue belle et lisse. L’or est finalement appliqué sur la faille pour la souligner et la mettre en valeur.

Le kintsugi s’inscrit dans la philosophie japonaise du wabi-sabi, qui s’intéresse à la beauté du quotidien, à tout ce qui vieillit, est utilisé, cassé et raconte une vie ou une histoire à travers son état actuel. Dans l’esprit du wabi-sabi, tout ce qui est issu du quotidien est beau, car ayant vécu, l’objet est imparfait. Le wabi-sabi célèbre la beauté de l’imperfection.

kintsugi - art therapie - accompagnement entrepreneurial

Après s’être intéressée à la technique du kintsugi, Véronique a décidé de la proposer dans un cadre thérapeutique, dans le but de « réparer » les cassures intérieures à travers le processus de réparation de l’objet en céramique. La technique du kintsugi permet donc aux patients de faire un transfert vers l’objet, de travailler sur leur blessure intérieure même s’ils ne savent pas précisément l’identifier. Il arrive aussi que le travail de réparation commence et qu’une blessure inattendue émerge. Le mieux est alors de l’accueillir pour tenter de la réparer. 

La personne apporte un objet cassé qui lui appartient et peut le restaurer selon la technique du kintsugi, avec l’accompagnement de Véronique, et ce, jusqu’à la cicatrisation de l’objet. Un début de cicatrisation de la blessure intérieure est ainsi amorcé.

« Parfois, je pense même que tu ne sais pas ce que tu répares, mais ça fait juste du bien. »

À la découverte de ses talents

L’ accompagnement entrepreneurial de Katell a permis à Véronique de découvrir ses propres talents.

« Avec Katell, j’ai découvert ce qui était tellement évident pour moi que je ne le voyais pas. »

Elle prend conscience que sa spécialité est d’accompagner les personnes lors de grosses cassures. C’est là le talent particulier de Véronique. Comme lui fait remarquer Katell, beaucoup de gens proposent des prestations de développement personnel mais peu peuvent vraiment accompagner dans les moments difficiles, qui impactent toute une vie. 
kintsugi - art therapie - accompagnement entrepreneurial

Véronique sait maintenant qu’elle peut aider et accompagner des personnes en étant dans l’expression même de ce qu’elle est. Ce type d’échange l’enrichit beaucoup.

Chose qui peut sembler paradoxale, la clientèle de Véronique a récemment diminué. Véronique se surprend toutefois à avoir confiance car elle se sent à sa place. Elle sait intuitivement que c’est parce que sa posture a changé après avoir suivi la formation et qu’elle a entamé une transformation qui la mène vers la voie où elle voulait aller.

Depuis l’accompagnement, Véronique gère beaucoup mieux ses peurs et se sent plus sereine. Elle est fière d’elle-même, de ce qu’elle fait et du chemin parcouru. Alors qu’elle était un peu perdue au début, elle a compris aujourd’hui qu’il faut qu’elle soit elle-même, tout simplement, et que les gens viendront vers elle, tout comme elle va vers eux. Il s’agit d’un échange.

« J’ai l’impression d’avancer dans un univers inconnu, et je trouve ça chouette ! »

L’ accompagnement entrepreneurial de Katell est également l’occasion de faire des rencontres. Dans un premier temps, l’énergie du groupe atténue le sentiment de solitude mais le réseau de Katell est aussi intéressant puisqu’elle peut vous mettre en contact avec différents interlocuteurs.

Connaître ses valeurs et sa valeur

kintsugi - art therapie - accompagnement entrepreneurial

L’art-thérapie est une prestation difficile à promouvoir car elle implique de travailler sur des sentiments de souffrance. Véronique éprouvait des difficultés pour entrer en contact avec sa clientèle et a donc initialement fait appel à Katell pour qu’elle la conseille dans cette démarche.

« J’ai adoré. Je trouve que ça décoiffe vraiment, ça pose des questions assez profondes sur nos valeurs, sur ce qu’est la richesse, pourquoi je veux devenir riche, c’est qui un riche ?... »

Elle apprécie également la réflexion de Katell sur la durabilité, sur le fait de gagner de l’argent en le réinjectant dans un circuit, dans une énergie positive.

« Ça m’a permis de mieux m’affirmer, de m’affirmer dans mes prix, de m’affirmer dans mes compétences. Je pense que mon estime de moi a bien augmenté. »

Véronique accepte pleinement sa posture d’entrepreneure depuis qu’elle a travaillé sur sa valeur. Elle a appris à ne pas la négocier même si parfois elle se quantifie en argent. Elle s’affirme plus et n’abaisse ses tarifs que si cela a du sens pour elle.

« C’est une valeur de ce que je fais, de qui je suis, qui ne se négocie plus. »

A qui convient l' accompagnement entrepreneurial de Katell ?

Véronique pense que le programme Let it Be est un bon moyen de se poser certaines questions et d’être sûr(e) de son choix d’entreprendre. Il faut toutefois être prêt à mener une réflexion sur soi-même, sur ses choix et ses désirs. Déterminer quelle est la valeur pour laquelle nous sommes prêt(e)s à résoudre des problèmes. Car devenir entrepreneur(e), même quand on a trouvé sa voie, c’est aussi avoir à résoudre des problèmes au fur et à mesure, afin d’avancer.

« Il y a autant d’entrepreneur(e)s qu’il y a de personnes. Donc chacun doit trouver son chemin. Et oui, c’est déroutant des fois, c’est vrai, mais c’est tellement gratifiant, c’est tellement enrichissant… »

Elle pense, a contrario, que les personnes qui attendent simplement des réponses, des méthodes à appliquer pour devenir riche ne trouveront pas leur bonheur dans l’ accompagnement entrepreneurial de Katell.

Le conseil final de Véronique : « Que vous sachiez ou pas [si vous voulez être entrepreneur(e)], faites la formation parce qu’au minimum ça permettra de répondre à cette question. »

Blooming companies vous accompagne pour gérer vos finances personnelles et vos projets entrepreneuriaux de manière durable en appliquant les principes de la permaculture. La permaculture est une méthodologie éthique de conception de systèmes inspirés de la nature.
> Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles.

2 Commentaires
  • Céline
    5 décembre 2019 at 20 h 37 min

    C’est un art qui me parle beaucoup : comment arriver à trouver du beau dans une épreuve très difficile. C’est aller puiser au plus profond de nous des ressources, des forces pour faire rayonner ce qu’il y a de plus précieux en chacun de nous

  • Véronique
    16 décembre 2019 at 20 h 11 min

    Oui, un art, et un voyage vers la réparation.

Poster un commentaire

 |