Blog

Blooming Companies / Argent  / J’en perds ma culture!

J’en perds ma culture!

Où l’on va comprendre ce qu’il y a de commun entre son porte-monnaie et un potager. Article co-rédigé avec « ma peur » qui me souffle toutes les objections que l’on pourrait avoir en lisant les articles que j’ai le culot d’écrire…

— «Et puis ta permatruc, là, c’est quoi exactement?»

Selon Wikipedia la permaculture est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes éthiques en s’inspirant de l’écologie naturelle et de la tradition.

En pratique, c’est un outil de résolution de problèmes qui prend en compte la biodiversité de chaque écosystème. Il s’agit de produire de la nourriture de manière durable, très économe en énergie, respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant de la place à la nature «sauvage».

Pour ce faire, la permaculture s’appuie sur des principes éthique (prendre soin de la nature, prendre soin de l’humain, créer l’abondance et partager les surplus) et un ensemble de principes. L’objectif étant que chacun se les approprie et les adapte à propre environnement.

En favorisant l’autonomie, la durabilité et la résilience, la permaculture vise une société moins dépendante des systèmes industriels (production et de distribution) et une nature qui se régénère.

C’est cette deuxième partie qui m’a beaucoup inspirée.

Et si on reprenait nos libertés en tant qu’individus?

Et si on créait des entreprises plus autonomes, durables et résilientes?

— «Ah bon ? Je croyais que c’était un truc bobo de jardinage à la mode?»

La première publication à utiliser le terme «permaculture» est celle des Australiens Bill Mollison et David Holmgren en 1978. C’est en grande partie appliqué à l’agriculture, mais on peut en transférer les principes vers d’autres domaines tels que l’éducation ou, comme je cherche à le faire, l’économie. De l’échelle individuelle pour commencer à l’échelle de l’entreprise dans un deuxième temps.

— «Et ça rapporte des sous ça?»

La nature est spontanément abondante quand on lui laisse le temps et l’espace pour l’être. Nous sommes tous capables de créer beaucoup de valeur si nous nous accordons le temps et l’espace pour le faire. Oui, on peut devenir riche en régénérant notre planète, et tout réinventer.

— «Mais on ne peut pas être riche (méchant) et écolo (gentil)»

Pourquoi pas? Ça serait même mieux, qu’il y ait plus de riches convaincus de la nécessité de l’écologie et capables d’impacter le monde à large échelle. Il faut «juste» (c’est un vrai boulot) dépasser ce rapport à l’argent et ce qu’on y projette.

Blooming companies vous accompagne pour gérer vos finances personnelles et vos projets entrepreneuriaux de manière durable en appliquant les principes de la permaculture. La permaculture est une méthodologie éthique de conception de systèmes inspirés de la nature.
> Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles.

Aucun commentaire
Poster un commentaire

 | 

 

Quel est votre talent naturel ? La ressource inépuisable dont vous ne voyez même pas la valeur tant elle vous est familière ?

Découvrez l’abeille, le papillon, l’araignée ou la fourmi et l’histoire qu’ils racontent : un petit bout de vous sur lequel vous appuyer pour avancer sans difficulté.