Blog

Blooming Companies / Business  / « Erika, mon amour » – Épisode 2
erika mon amour épisode 2

« Erika, mon amour » – Épisode 2

J’avais 25 ans en l’an 2000. Je vivais à Zürich. Ce n’était pas une période facile et je me réjouissais de rentrer en Bretagne pour les fêtes, pour célébrer l’an 2000 qu’on attendait depuis si longtemps.

Je me souviens que les informaticiens prédisaient des catastrophes électroniques, le «bug de l’an 2000». Mais c’était une catastrophe écologique qui nous attendait. Le 12 décembre, après avoir changé 8 fois de nom, un pétrolier de mon âge, dont on se souviendra comme d’Erika, venait de s’échouer au large des côtes bretonnes. Je suis arrivée sur place pour les fêtes de Noël, au moment où les nappes de pétroles accostaient.

La météo mâchouillait une colère sourde, crachant aux vents, hurlant sa rage. Quand ça s’est calmé, sur la plage, il n’est resté que l’épaisseur du silence. Les oiseaux, englués, s’étaient tus. Pas un cri, pas un bruit.
La télé passait des témoignages de vieux qui chialaient. On n’avait jamais vu ça, des vieux qui chialent. Les Bretons c’est digne. Ça picole, ça se bagarre, mais ça ne chiale pas.

Le champagne du réveillon a eu un goût amer. Des copains s’étaient regroupés dans un atelier pour essayer tant bien que mal de nettoyer quelques oiseaux pas trop englués. Ils avaient des contacts avec des ornithologues belges pour les réintégrer sur une autre côte. On y allait à la brosse à dents. On en a sauvé quelques-uns. Plus de 150 000 y sont restés. Erika est devenue un des symboles des dysfonctionnements possibles de la mondialisation. Plus de 10 000 tonnes de fioul ont été déversées sur 400 km de côtes. Les opérations de nettoyage se sont succédées pendant toute l’année.

On disait «plus jamais», on disait «il faut que ça change». En 2002, c’est «Le Prestige» qui en a remis une couche, un peu plus bas sur la Galice. En moi ça a cassé une certaine naïveté, la confiance dans une certaine forme de progrès.

 

L’épisode précédent : «Erika, mon amour» — Épisode 1

L’épisode suivant :  «Erika, mon amour» — Épisode 3

Blooming companies vous accompagne pour gérer vos finances personnelles et vos projets entrepreneuriaux de manière durable en appliquant les principes de la permaculture. La permaculture est une méthodologie éthique de conception de systèmes inspirés de la nature.
> Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles.

Aucun commentaire
Poster un commentaire

 |