Blog

Blooming Companies / Business  / «Erika, mon amour» — Épisode 1
erika mon amour épisode 1

«Erika, mon amour» — Épisode 1

Quand mes enfants expliquent à leurs copains d’école qu’on élève des vers de terre (nous avons un lombricomposteur sur le balcon), même la maitresse affiche un visage perplexe. Notre mode de vie fait sourire. Certains proches m’imaginent angoissée sur les questions d’avenir et me posent la question du «survivationnisme» en voyant des plants de tomates envahir nos bords de fenêtre. Alors pour lever les doutes et jeter quelques références, voici une série de billets, intitulée «Erika mon amour». Elle donne quelques pistes sur ce qui m’anime.

Je suis née en 1975 à Lorient, en Bretagne. Ailleurs, au même instant, au Japon précisément, on mettait à l’eau un pétrolier.

Gamine, le thème de l’an 2000 était un des puissants moteurs de mon imaginaire d’écolières. Avec les copains, on tenait pour acquis que les voitures voleraient et qu’on mangerait des pilules, ce qui nous laisserait beaucoup plus de temps pour jouer (chic!). On était fiers et honorés de savoir qu’on serait un jour les témoins d’un changement de millénaire.

L’été, on passait nos journées sur la plage et nous avions deux consignes pour rentrer à la maison : enlever le sable pour ne pas en mettre partout et utiliser l’eau écarlate (un solvant puissant) pour enlever les taches de goudron. Ça faisait partie de notre quotidien. J’ai compris plus tard qu’il s’agissait de l’empreinte de l’Amoco Cadiz.

Autour de nous, bien que nous n’y prêtions pas vraiment attention, le paysage de bocage vivait un remembrement intensif au profit de l’agriculture industrielle. Nos parents avaient une grande foi dans le progrès, dans les avancées de la science. Nés après-guerre et largement issus de familles paysannes, ils avaient appris un métier, étaient venus vivre en ville, vivaient la croissance économique comme un aboutissement du progrès. Ils étaient heureux de nous offrir une vie qu’ils espéraient meilleure que la leur, car le progrès se concevait comme une courbe infiniment ascendante.

Pendant les cours de géographie, on nous expliquait que nous serions aussi les témoins et les acteurs d’un extraordinaire avènement: l’Europe! J’ai gardé le drapeau que nous avions fait en cours de dessin. Il comportait 6 étoiles. Le week-end et les vacances scolaires, je les passais souvent chez ma grand-mère. On jouait dans son verger. J’y ai appris qu’un prunier peut produire plus de fruits que je pouvais en imaginer.

La suite : « Erika, mon amour » – Épisode 2

Blooming companies vous accompagne pour gérer vos finances personnelles et vos projets entrepreneuriaux de manière durable en appliquant les principes de la permaculture. La permaculture est une méthodologie éthique de conception de systèmes inspirés de la nature.
> Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles.

Aucun commentaire
Poster un commentaire

 |