Blog

Blooming Companies / Business  / Dream Team: Julie Rheme
Julie Rheme by Dee

Dream Team: Julie Rheme

Un jour dans ta vie professionnelle, ton image te chatouille, elle cherche à se faire sa place, à éclore envers et contre tout, à l’insu de ton plein gré. Passées les premières angoisses, tu te rends compte qu’il y a des gens dont c’est le métier. D’accoucher les images, de précéder la notoriété, de voir et de montrer TOI dans une image. Julie Rheme fait partie de ces magiciennes.  

Julie Rheme, Photographe de mariage.

La rencontre avec Julie Rheme date de notre mariage, en 2014. Après dix ans de relation, dont six de fiançailles, nous nous apprêtions à convoler en justes noces (en étant déjà parents de deux enfants, ça peut faire sourire) et il nous fallait rencontrer un ou une photographe de mariage.

Nous avons googlisé « photo de mariage » et fait une sélection des styles que nous aimions, chacun de notre côté. Il y avait un air de famille à nos sélections. Un style un peu décalé. Nous nous sommes alors mis à la recherche des auteurs des photos. Sur nos cinquantaines de photos respectives, nous en avions chacun trois de Julie Rheme. Lorsque nous avons découvert qu’elle habitait en Suisse, le doute n’était plus permis, c’était elle.

Son prix était un peu supérieur à notre budget et elle insistait pour nous rencontrer. On a pris chacun un de nos mômes sous le bras et on a été « au bout de notre vie » pour arriver au rendez-vous (on n’imagine pas toujours les logistiques familiales qui sous-tendent le quotidien des parents).
Julie est très directe. Ça changeait d’autres « acteurs du monde du mariage » qu’on avait rencontrés, qui avaient des colombes à la fin de chaque phrase et de la guimauve au bout des doigts. Chacun son style et celui de Julie Rheme nous plaisait bien. Franc, net, sincère. Nous n’avons plus hésité, cette proximité, ça valait bien la différence de prix.
Elle a posé mille questions auxquelles nous n’avions pas pensé, nous a sans doute beaucoup observé mais nous n’avons rien remarqué.

Le jour J

Le jour du mariage, c’était comme une amie près de soi. Le genre de présence qui fait qu’après, tu ne dis plus jamais « une photographe de mariage » mais « MA photographe de mariage ». Une personne en qui tu as toute confiance. S’il y a un pépin, elle te le dira sans dramatiser. Si tout va bien, tu le sens ou plutôt non, tu ne remarqueras rien. Toi tu te fais plaisir à vivre cette journée et elle, elle se fait plaisir à créer ses images à elle dans ton univers à toi.
Julie Rheme était le petit lutin de la noce. Elle était là mais on ne l’a pas vue. De temps en temps, elle nous sollicitait « j’ai bien envie d’essayer… Là, il y a une jolie couleur ». Vas-y, suis ton idée, ta créativité.

Des couacs, il y en a eu (il y en a toujours). Julie Rheme m’avait pourtant demandé de préparer le traditionnel « photobooth » mais… je n’ai pas pris le temps. « Alors on laisse tomber ? » « Non, l’herbe est belle à cet endroit on pourrait demander aux invités de se coucher, ça ferait un fond » « D’accord, mais tu serais d’accord pour que j’oriente les photos à l’envers ? » « Mais oui, pourquoi pas ». Voilà. C’est Julie. On tricote des solutions, pas des drames.

Mariage Katell & Mitch

Mariage Katell & Mitch

Mamans et entrepreneurs

Julie est devenue Maman. C’est tout un chambardement de maintenir une activité indépendante quand on devient maman. En ayant créé l’association des Mampreneurs, c’est un sujet que je connais bien. Alors on est restées en contact et on se croisait de loin en loin. A chaque rencontre on apprenait à se connaître, à chaque discussion, elle ouvrait des mondes dont je n’avais aucune idée (un compte quoi ? Instagram ?)

Un jour elle a créé un ouvrage magnifique ! Un recueil de conseils qu’elle voulait offrir à ses futurs mariés. Sublime !
Mais mon œil de rédactrice a sourcillé. Des petites fautes d’orthographe, des petites maladresses grammaticales, comme n’importe quel texte qui n’a pas été relu par plusieurs paires d’yeux.
Quel dommage, Julie est tellement sensible au détail, ça ne lui rendait pas justice.
Dans un délai déraisonnable, j’ai revu et ajusté le texte, juste à temps pour qu’il parte fin prêt à l’imprimerie. On s’est regardé en rigolant. Y’a pas de problème, il n’y a que des solutions !

Julie Rheme pour Blooming People

Lorsqu’on s’est recroisées, le livre « Blooming People, manuel d’abondance à l’usage des jardiniers de la Vie » venait de sortir. Pour accompagner sa diffusion, je devais m’exposer, me montrer, avoir une image.
Comment vous dire… L’image, ce n’est pas quelque chose de simple pour moi.

Alors on a discuté. De visibilité, de s’exposer. Elle m’a expliqué que quand on se montre, on choisit ce qu’on montre, on peut contrôler. Puis nous avons décidé de nous lancer dans une drôle d’aventure : un shooting quatre saisons pour illustrer le rapport à la nature. Le contrepied des photos professionnelles intemporelles ! Le projet nous mènerait dans la neige, dans les fleurs, dans les feuilles d’automne…

 

Travailler son image.

Ca peut sembler anodin. Faire un shooting photo, avoir des images pour mettre sa bobine sur son site, that’s it !
Mais lorsque cela s’étend sur quatre saisons, cela crée de l’espace pour une transformation.

Et puis je suis toujours gênée de « poser ». Autant pendant un mariage, on le vit comme une exception (comme tout le reste : la robe, les invités, etc.) autant lorsqu’on revient à un cadre quotidien, c’est finalement très incongru un shooting photo.

Et Julie est là, avec sa voix douce et sans détour. « Tourne la tête, regarde plus à gauche, à droite ». Régulièrement, la tension se décharge et ça part en fou rire.

Julie Rheme by Dee

Julie Rheme by Dee

Retrouver des couleurs

Il y a 2 ans, pour suivre un besoin de minimalisme qui répondait à un chaos, j’avais choisi de restreindre ma garde-robe au noir et blanc.
Julie m’a dit « comme tu veux mais c’est dommage ». Dans ses mots, j’ai ressenti le même respect et la même émotion que j’avais exprimé sur le thème de la rédaction que lorsqu’elle m’avait présenté son magazine. C’est grâce à sa bienveillance que je suis repartie à la découverte des couleurs sous la houlette de Vanessa.

Des images en perspective.

À travers les images de Julie Rheme, je vois quelqu’un qui émerge, qui m’étonne, que je ne connais pas mais que je reconnais. Une version de moi qui n’existe pas encore, qui prend confiance, qui donne des conférences, qui a un message fort. Comme si les photos de Julie captaient avec quelques années d’avance, celle que je suis en train de devenir. Je vois que je m’adoucis. Je ressens toujours ce côté rebelle, mais il est moins visible. Comme si mon besoin de justice faisait place à un besoin de justesse et ça se voit sur les photos de Julie.

Julie Rheme, photographe

Si vous envisagez de vous marier ou d’engager une relation avec votre image, trouvez le ou la photographe qui sera votre complice.

Parfois Julie me demande « Mais qu’est-ce que j’ai de spécial par rapport à d’autres photographes ? », pourquoi tu m’as choisie moi ?

Ça m’a demandé pas mal de temps pour mettre le doigt dessus et c’est sans doute en revoyant mes photos de mariage que j’ai mieux compris. Julie Rheme capte des choses qui sont au-delà du visible, mais qui ont commencé à s’exprimer, qui s’esquissent. Et on comprend pourquoi le thème du mariage retient son attention. Il n’y a pas tellement de mots pour décrire ça, c’est du domaine du ressenti. Elle le fait sans s’en rendre compte alors il lui est difficile de le nommer.

Dans ma méthodologie, Julie est à 100% dans le potager permaculturel. Elle est unique et incomparable.

Blooming companies vous accompagne pour gérer vos finances personnelles et vos projets entrepreneuriaux de manière durable en appliquant les principes de la permaculture. La permaculture est une méthodologie éthique de conception de systèmes inspirés de la nature.
> Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains articles.

Aucun commentaire
Poster un commentaire

 |